Note sur la gomtrie affine euclidienne